La communauté des chasseurs d'orages francophones

30 photos d’orages qui nous ont marqué en 2021

Ces dernières semaines, l’équipe de Chasseurs d’Orages a parcouru une bonne partie de l’internet météo français en quête des belles images d’orages de 2021. Car malgré le déficit statistique de foudre et d’orages violents, l’esthétisme a bien été au rendez-vous. Et comme nos régions ont vraiment du talent, on vous propose cette sélection d’images qui nous ont marqué. Découvrez cet aperçu de l’incroyable travail des chasseurs d’orages français sur l’année 2021 avec leurs photographies plus impressionnantes les unes que les autres.


© Frédéric Couzinier, 2021

Quelques mots de l’auteur : Foudre sur le massif drômois, dans la nuit du 30 au 31 juillet 2021.
Pour suivre le travail de Fréderic : Site web / Instagram / Facebook


© Janis Brossard, 2021

Quelques mots de l’auteur : Vous connaissiez le côté paisible de l’Étang de Berre ? Maintenant, voyez par vous-même son aspect terrifiant quand la météo met son grain de sel.
Le 3 octobre 2021, je m’étais situé à flanc de falaise sur les hauteurs de Vitrolles, sans grande conviction d’assister à quelque chose de bien sérieux. La fin de journée avait mal commencé avec des nuages bas, une visibilité médiocre et un ciel fade. J’ai pourtant assisté à un revirement de situation notable avec un spectacle d’abord lointain qui m’a offert littéralement un « barrage » de foudre. Puis, les éclairs ont rapidement atteint l’Étang de Berre où se produira cette inoubliable pluie de foudres ramifiées venues d’un autre monde et sur toute sa surface.
Pour suivre le travail de Janis : Flickr / Instagram


© Alexis Maillard, 2021

Quelques mots de l’auteur : Après une nuit d’orage entre Gard et Ardèche, une dernière cellule offre un spectacle mémorable au petit matin.
Pour suivre le travail d’Alexis : Site web / Instagram / Facebook


© Kevin Leclercq, 2021

Quelques mots de l’auteur : Supercellule HP en approche de la ville de Dormans (51). De nombreux dégâts dus au vent et à la grêle seront reportés. Nous assisterons également à deux phases pré-tornadiques avec une accélération et un abaissement significatif du nuage mur.
Pour suivre le travail de Kévin : Instagram / Association ALCO


© Gwénaël Hagen, 2021

Quelques mots de l’auteur : Pour la petite histoire, c’était le 3 octobre 2021 en soirée, à l’avant d’une grosse ligne orageuse qui a balayé d’ouest en est le sud de la France, en cours d’après-midi. L’objectif en tête est de finir cette traque à l’étang de Berre. Mon collègue de chasse David Guere et moi sommes tentés de croire encore une fois à cette composition des cheminées de la centrale avec un bel impact de foudre…
Dix minutes après notre installation, un extra-nuageux viendra taper à un kilomètre de notre position, nous faisant sursauter, le tout devant les yeux ébaillis de Jérémy Bégot, en plein live Messenger ! Les pauses se terminent, et avant l’arrivée d’un immense arcus, nous contemplons le cliché en preview sur notre écran, avec une petite larme à l’œil pour moi et un grand soulagement après 4 années de tentatives vaines. 
Cliché effectué avec un Nikon D500 + Irix 11mm. Réglages F4, 16mm, ISO320, 5s.
Pour suivre le travail de Gwénaël : Instagram / Facebook / Twitter


© Albin Panisset, 2021

Quelques mots de l’auteur : Photographie prise le 24 juillet 2021 au soir, depuis mon domicile dominant la Vallée de la Bienne, non loin de Saint-Claude, au cœur du Haut-Jura. Pour l’anecdote, des grondements se laissaient entendre et c’est pour cette raison que je suis sorti avec mon appareil sur la terrasse. Dans une main, la télécommande de déclenchement. Dans l’autre, une chope de bière. L’extase totale au moment précis où cet impact est tombé à 2,9 kilomètres de ma position.
Pour suivre le travail d’Albin : Site web / Facebook / Instagram


© Nicolas Gascard, 2021

Pour suivre le travail de Nicolas : Site web / Instagram


© Stephane Vetter, 2021

Quelques mots de l’auteur : Sprite photographié le 4 juillet 2021 du Monte Mottarone en Italie, orages multicellulaires en Slovénie à 500km.
Exifs « Sony a7s mk1 – Nikkor 105mm/1.4@1.4 – 1/25s – 30000 ISO – enregistreur Atomos – image extraite d’une vidéo »
Pour suivre le travail de Stéphane : Site web


© Romain Weber, 2021

Quelques mots de l’auteur : Dans la soirée du 30 juillet 2021 dans les Hautes-Alpes, des orages à base élevée s’enchaînent. Alors que les trois orages précédents ne donnent quasiment que des intra-nuageux, ce dernier orage provoquera plusieurs coups de foudre ramifiés en air sec sur la ville de Gap.
Pour suivre le travail de Romain : Instagram / Facebook


© Fabien Brumard, 2021

Pour suivre le travail de Fabien : Instagram / Facebook


© Gabriel Brelay, 2021

Quelques mots de l’auteur : En ce 27 juin 2021, à la fin d’une longue et fructueuse journée de chasse, une dernière supercellule se dévoilait à nous, de nuit. Celle-ci était très prometteuse sur les radars. Lorsqu’elle se rapprocha de notre position, nous furent témoins d’une activité électrique très intense ; les grondements de tonnerre étaient sourds, rendant l’ambiance assez pesante. Par moments, des extra-nuageux sortaient très loin de la cellule, comme sur la photo où on ne distingue pas encore réellement la base de l’orage. Au moment où la cellule arriva sur notre position, on fut plongés dans un épais brouillard tandis que des coups de foudre stridents s’abattaient à quelques centaines de mètres de notre position, parfois moins.
Pour suivre le travail de Gabriel : Instagram


© Mathieu Brochier, 2021

Quelques mots de l’auteur : Le soir du 25 septembre, la foudre a balayé la vallée du Rhône dans un grand spectacle fracassant. Ici, sur les hauteurs de Mirabel, en Ardèche, trois impacts frappent sur et autour d’une ligne électrique, provoquant de puissantes surtensions.
Pour suivre le travail de Mathieu : Site web / Instagram / Youtube / Twitter / Association RTA


© Fabio Aqualys, 2021

Quelques mots de l’auteur : Impact de foudre extra-nuageux au soleil couchant, 15 août 2021.
Pour suivre le travail de Fabio : Instagram


© Guillaume Hobam, 2021

Pour suivre le travail de Guillaume : Instagram / Facebook / Twitter


© Jérémie Gaillard, 2021

Quelques mots de l’auteur : Premier orage méditerranéen de la saison, au 1er août 2021 à Nice. Cet orage aux caractéristiques supercellulaires aura donné des grêlons allant jusqu’à 5cm de diamètre au Nord de la ville. C’est à l’arrière que sa beauté se sera exprimé avec une série de coups de foudre extra-nuageux face aux corniches de la Riviera.
Pour suivre le travail de Jérémie : Instagram / Facebook


© Benjamin Porée, 2021

Quelques mots de l’auteur : Cellule orageuse au sud de Peniscola, province de Castellon, Espagne, le 31.08.2021 à 4h45. Prise au 14mm.
Pour suivre le travail de Benjamin : Instagram / Facebook / Twitter


© Julien Stephant, 2021

Quelques mots de l’auteur : Très proche tornade à Gambara, Italy, le 19 septembre 2021.
Pour suivre le travail de Julien : Instagram / Facebook


© Jordan Vega, 2021

Quelques mots de l’auteur : Cellule isolée sur le Vercors au clair de Lune, depuis la Drôme, dans la nuit du 29 au 30 Juillet 2021.
Pour suivre le travail de Jordan : Instagram / Facebook


© Yannick Devesvre, 2021

Quelques mots de l’auteur : Double coup de foudre au dessus de Morano Calabro, magnifique village médiéval dans les montagnes italiennes du Pollino Calabre.
Pour suivre le travail de Yannick : Instagram / Facebook


© Maxime Daviron, 2021

Quelques mots de l’auteur : Un impact extranuageux surgit à l’avant d’un orage crépusculaire dans les Pyrénées espagnoles, le soir du 20 juillet 2021.
Pour suivre le travail de Maxime : Site web / Facebook / Instagram


© Maxime Villaeys, 2021

Quelques mots de l’auteur : Multiples coups de foudre simultanés pendant la nuit du 07 au 08 Septembre 2021 à la Rochelle.
Pour suivre le travail de Maxime : Instagram


© Christophe Asselin, 2021

Quelques mots de l’auteur : 30 Juillet 2021 : nuit blanche fantastique à cheval entre Aveyron et Lozère où les orages se sont succédé de 1h à 6h du matin, en tabassant le paysage d’impacts puissants ! Quel plaisir de pouvoir enfin observer des monocellulaires isolés, généreux en foudre, et défilant tranquillement devant un parfait point de vue. Ici, un extranuageux vient s’abattre sur les campagnes étoilées derrière le village de Novis, dans l’Aveyron.
Pour suivre le travail de Christophe : Site web / Youtube / Instagram / Twitter


© Tristan Bergen, 2021

Quelques mots de l’auteur : 20 septembre 2021, un orage supercellulaire en fin de vie vient s’échouer sur la région de Grasse dans les Alpes-Maritimes. Si l’activité électrique n’est plus présente (excepté quelques intranuageux irréguliers), la base semble s’élargir au fil des minutes et un rideau de grêle imposant se forme quelques kilomètres plus au Nord. Après une longue attente sans activité et alors que le ciel se pare de magnifiques couleurs au couchant, un impact surprise et proche tombe près d’Auribeau, signant un nouveau renforcement de l’orage. 
Celui-ci s’éloignera ensuite en mer en début de soirée et finira sa course aux abords du cap Corse quelques heures plus tard.
Pour suivre le travail de Tristan : Site web / Instagram


© Dean Gill, 2021

Pour suivre le travail de Dean : Site web / Instagram / Facebook


© Marc Favre, 2021

Quelques mots de l’auteur : Le 29 juillet 2021, j’observe au radar quelques cellules qui commencent à s’activer plus au sud-ouest. Je cadre au grand angle afin de capter les ambiances électriques sur les montagnes, quand soudain ces éclairs m’aveuglent littéralement en frappant le relief du Chablais.
Pour suivre le travail de Marc: Flickr / Instagram / Facebook / Twitter


© Louis Hecker, 2021

Quelques mots de l’auteur : Cet impact de foudre aura été le seul donné par ce faible orage d’étage moyen en passant sur la ville de Toulouse. Il touche directement un champ de panneaux solaires installés à l’emplacement de l’ancienne usine AZF. Au delà du coup de chance qu’elle représente, cette prise est aussi assez symbolique car elle correspond typiquement à l’image que l’on a en tête de longues années avant de parvenir à la réaliser, malgré de nombreuses tentatives.
Pour suivre le travail de Louis : Flickr


© Fabien Muzette, 2021

Quelques mots de l’auteur : Cette image date de la fin de nuit du 24 juillet 2021. Il n’était pas vraiment prévu que des orages se produisent sur les Alpes. Mon logement est plutôt bien situé et je peux shooter le Massif de Belledonne sur sa partie sud. J’ai été réveillé par les impacts les plus proches, en ayant loupé une bonne trentaine d’après les cartes foudre. Uniquement du ramifié. Ce type d’orage se produisait régulièrement dans les Alpes, en particulier entre Belledonne, l’Oisans et les Écrins par le passé l’été. Mais depuis quelques années, les orages sont soit au point mort dans les Alpes, soit hyper pluvieux.
Pour suivre le travail de Fabien : Flickr / Instagram / Facebook


© Vincent Lhermet, 2021

Quelques mots de l’auteur : Orage exceptionnel du point de vue de l’activité électrique sur la basse vallée du Rhône (Sud Drôme / Ardèche) dans la nuit du 25 au 26 septembre 2021. Densité de foudroiement très forte : pas moins de 12 impacts capturés sur cette pose de 30 secondes.
Pour suivre le travail de Vincent : Instagram


© Will Hien, 2021

Quelques mots de l’auteur : La nuit du 29 au 30 juillet 2021 promettait d’être très orageuse entre Ardèche et Gard. Vers minuit, un premier orage isolé, né vers Privas, lâche ses premiers coups de foudre avant de remonter vers la Drôme. Un orage photographié au zoom, qui fut le point de départ d’une des plus virulentes nuits orageuses de l’année !
Exifs : ISO 800 – F/3,5 – 15 secondes – 95 mm (recadré)
Nikon D610 + objectif Tamron 70-200 mm
Pour suivre le travail de Will : Site web / Instagram / Facebook / Twitter


© Baptiste Monterroso, 2021

Quelques mots de l’auteur :  En ce 12 août, de magnifiques orages isolés d’étage moyen se sont formés en soirée sur l’arrière-pays de l’Hérault. Depuis les hauteurs du Mont-Saint-Baudille, je surplombe ce spectacle qui sera éphémère de par la rareté et la fugacité des manifestations kérauniques, mais quel esthétisme lorsque celles-ci se produisirent… Les conditions de prises de vue furent de plus idylliques compte tenu de l’endroit très exposé et l’altitude, avec plus de 21°C sans le moindre souffle de vent. Une véritable aubaine. 
Pour suivre le travail de Baptiste : Flickr / Instagram

Et si vous n’avez pas assez d’éclairs dans les yeux, il y a toujours les galeries des chasseurs d’orages qui sont à votre disposition !

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus